Blog
Actualités

Home   >   Blog Actualités

Article de France Agricole sur la distorsion de concurrence


Dans un article publié le 5 février dernier, le journal la France Agricole a pointé la distorsion de concurrence en matière phytosanitaire entre les agriculteurs français et leurs voisins européens, « la France [imposant] en effet des contraintes qui n’existent que chez nous ».

Outre la FNSEA, ont été interviewés certaines associations spécialisées dont la FNPF. Ainsi, concernant l’arboriculture, Stéphanie PRAT a souligné que « le sulfoxaflor avait été identifié comme une alternative en fruits à noyaux et à pépins. Pourtant, il n’est pas possible de l’utiliser alors même qu’il est autorisé dans dix-huit États membres de l’Union ». Elle a par ailleurs indiqué l’absence de solutions pour lutter contre Drosophila suzukii ainsi que l’indisponibilité immédiate de la technique d’insectes stériles qui rencontre différentes contraintes administratives.

En outre, le journal souligne que les fruits et légumes restent les plus impactés par les retraits des produits phytosanitaires. En effet, « ces petites filières représentent de fait peu d’intérêt pour les firmes, parfois découragées par des dossiers d’inscription complexes et onéreux » précise le journal.

Christian DURLIN, vice-président de la Commission Environnement de la FNSEA, conclut en indiquant « Que [la France] défende une position à l’intérieur de l’UE, soit, mais qu’elle passe son temps à faire des cas d’école dans son pays, c’est se tirer une balle dans le pied ».

Si vous souhaitez accéder à l’intégralité de l’article, vous pouvez cliquer ici.