Blog
Actualités

Home   >   Blog Actualités

Marché des pêches et abricots français : c’est le moment de concrétiser les partenariats entre les producteurs et les commerçants


La saison des fruits d’été est désormais bien lancée, et elle confirme la faiblesse des volumes à laquelle nous nous attendions. 

Dans ce contexte, il nous semble utile de rappeler que les engagements pris au moment du gel doivent être respectés. La communication faite par les distributeurs pour soutenir la production française doit se confirmer dans la réalité des faits.
En pêches-nectarines, la saison est désormais lancée depuis plus de 3 semaines, et les producteurs proposent une large gamme de nectarines et pêches rondes, complétée par les fruits à chair sanguine et plats. Or, dans certains magasins, parfois même en zone de production, la gamme de fruits proposée est largement voire intégralement importée.

Comment, dans des enseignes qui communiquent sur le soutien qu’ils apportent à l’agriculture française, peut-on vendre des fruits à noyau d’origine majoritairement espagnole le 1er juillet ?

En abricots, nous vivons le « pic de la saison » avec les 2 plus importantes semaines de l’année.

Dans quelques jours, les faibles volumes de Bergeron seront très rapidement commercialisés.

Comment, dans des enseignes qui communiquent sur le soutien aux producteurs touchés par le gel, peut-on promouvoir aussi peu les abricots dans les points de vente pendant le pic de la saison ?

Sachant la valeur de l’origine et du soutien à l’agriculture française pour les consommateurs, il nous semble utile de rappeler que les actes doivent correspondre aux paroles.