Blog
Actualités

Home   >   Blog Actualités

Retour sur le webinaire CTIFL sur le gel


Le 28 juin dernier s’est tenu un webinaire du CTIFL, coorganisé avec la FNPF, GEFeL et l’Aneefel, sur le gel et l’arboriculture face au changement climatique. Etaient au programme un retour d’expérience d’un pépiniériste suite au gel du mois d’avril, le témoignage d’un arboriculteur du Tarn-et-Garonne mais également des présentations techniques sur les phénomènes gélifs et la protection des vergers ou encore le changement climatique et l’évolution de la ressource en eau.

En introduction, Ludovic GUINARD, directeur général délégué du CTIFL, a indiqué que les évènements climatiques induisent des conséquences sur toute la filière, du producteur jusqu’au consommateur, ce dernier étant climato-dépendant en termes de consommation. En outre, il a expliqué que pour se prémunir des effets des aléas climatiques, plusieurs stratégies devaient être mises en place dont « la protection et l’anticipation » mais également la « stratégie de substitution », c’est-à-dire la question de savoir si l’on pouvait « déplacer » les cultures.

S’agissant des présentations qui ont été faites, il est à noter que les évènements climatiques graves tendent à se multiplier et leurs conséquences en arboriculture sont effectivement palpables : pertes quantitative et qualitative, modification des itinéraires techniques, décalage du calendrier de commercialisation, désordre physiologique des fruits, etc.

Concernant particulièrement le gel, l’arrivée de la première gelée serait plus tardive et le nombre de jour de gel serait en baisse. En termes de lutte, l’irrigation sur frondaison semble être le levier le plus efficace, confortant la nécessité de faire avancer la question de la gestion de l’eau.

En termes de stratégies d’adaptation au changement climatique et de lutte contre les aléas climatiques, plusieurs leviers ont été identifiés : la connaissance du risque, les pratiques culturales, le choix du matériel variétal ou encore les moyens de lutte active.

Concernant particulièrement le gel, l’arrivée de la première gelée serait plus tardive et le nombre de jour de gel serait en baisse. En termes de lutte, l’irrigation sur frondaison semble être le levier le plus efficace, confortant la nécessité de faire avancer la question de la gestion de l’eau.

En termes de stratégies d’adaptation au changement climatique et de lutte contre les aléas climatiques, plusieurs leviers ont été identifiés : la connaissance du risque, les pratiques culturales, le choix du matériel variétal ou encore les moyens de lutte active.

Pour accéder aux présentations et au replay du Webinaire, vous pouvez cliquer sur le bouton ci-dessous.